Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2022 1 20 /06 /juin /2022 20:17
Après La Ronde, ODETTE JOYEUX : actrice et romancière française.

 

 

 

Elle naît le 5 décembre 1914 à Paris. Sa mère qui la destine à la danse l’inscrit à l’âge de 10 ans au cours de l’Opéra. Elle apparaît au cinéma dès 1930 dans Une femme a menti et Le secret du docteur de Charles de Rochefort. Ses débuts au théâtre se font avec Louis Jouvet en 1933 dans Intermezzo, avec un rôle où elle devait danser.

Elle tourne, la même année, pour Marc Allégret Lac aux dames, d’après le roman de Vicky Baum. En 1935, elle épouse l’acteur Pierre Brasseur ; leur fils Claude naît le 15 juin 1936. Elle retrouve Marc Allégret pour Entrée des artistes et il lui offre son 1er rôle important. Elle tourne ensuite sous sa direction Les petites du quai aux fleurs en 1944, L’amour est en jeu en 1957, Sois belle et tais-toi l’année suivante. En 1940, c’est Notre-Dame de la Mouise de Robert Peguy. Repliée en zone sud après la débâcle, elle entreprend avec son mari une tournée théâtrale qui les conduit jusqu’en Afrique du Nord ; ils jouent Domino de Marcel Achard. En 1941, sous la direction de Claude Autant-Lara elle est la vedette du Mariage de Chiffon, adapté du roman de Gyp avec Robert Le Vigan et André Luguet, puis de Lettres d’amour avec Julien Carette et Simone Renant. Un peu plus tard, en 1943, c’est Douce avec Madeleine Robinson puis en 1946 Sylvie et le fantôme avec Jacques Tati et François Périer.

Dans les années 1942-1943, elle est souvent sollicitée en l’absence de Michèle Morgan et de Danielle Darrieux. Outre le réalisateur précédemment cité, Jean-Paul Le Chanois met en scène Messieurs Ludovic en 1945, René Le Hénaff Scandale en 1948, Jacques Guillon Vedettes en liberté (court métrage) en 1949. En 1952, elle participe avec son époux et Michel Piccoli à Saint-Tropez, devoirs de vacances de Paul Faviot, sur un scénario partagé avec Boris Vian. Elle devient passementière pour Sacha Guitry dans Si Paris m’était conté en 1955. Elle participe au scénario de La mariée était trop belle de Pierre-Gaspard Huit en 1956 comme, l’année suivante, pour Philippe Agostini avec Le naïf aux 40 enfants d’après le livre de Paul Guth.

Ce réalisateur, scénariste et directeur de la photographie (1910-2001) qui travaille pour Bresson, Carné, Ophüls, Autant-Lara, Grémillon, Yves Allégret, Jules Dassin ou encore Duvivier épouse l’actrice en 1958 lorsqu’elle a divorcé. De son 1er mariage il a 2 fils : Yves et Claude, tous les deux directeurs de la photographie.

Le couple réalise Rencontres, dont elle coécrit le scénario en 1961, puis un documentaire en 1964 Le vrai visage de Thérèse de Lisieux. Ils participent ensemble à la création pour la télévision de L’âge heureux en 1965, Le trésor des Hollandais en 1969 et l’âge en fleur en 1975, basés sur les romans de l’actrice.

Outre ces titres, elle se fait dramaturge en 1950 avec Le château du carrefour en 1950 puis L’enfant de Marie en 1953, pièces jouées au théâtre. Elle publie de nombreux ouvrages : Agathe de Nieuil en 1941, Côté jardin, mémoires d’un rat en 1951, A coeur ouvert en 1952, La porte interdite en 1962, 1ers pas, 1er amour en 1975, Le XXème siècle de la danse en 1981. Elle reçoit le prix Goncourt de la biographie en 1990 pour Niepce, le 3ème œil et le prix Anna de Noailles de l’Académie française pour Entrée d’une artiste, roman autobiographique.

Au théâtre, elle joue dans Grisou de Pierre Brasseur en 1935. On peut citer également : Altitude 3200 de Julien Luchaire en 1937, Sylvie et le fantôme d’Alfred Adam en 1942, Au petit bonheur de Marc-Gilbert Sauvajon en 1945, L’amour fou ou la 1ère surprise d’André Roussin en 1955 et Première jeunesse de Ch. Giudicelli en 1987.

Elle est décorée de la Légion d’honneur et devient chevalier de l’ordre du Mérite en 1994. Elle s’éteint à Ollioules, victime d’une attaque cérébrale, le 26 août 2000. Elle est enterrée dans le Var à Grimaud près de son époux.

..........................................................................................................................Claudine

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du CCL, le Ciné-Club de Lamorlaye
  • : Toutes les indformations sur l'activité du Ciné-Club de lamorlaye : dates de projection des film, des sorties, des expositions, ... Des commentaires sur l'actualité du cinéma, ...
  • Contact

nombre de visiteurs

                     contactez-nous

Recherche

AGENDA 2012-2013 du CCL

 Au Foyer Culturel pour des PROJECTIONS-DEBATS le samedi à 17h30 :

>7 ans au Tibet le 29 septembre

 >It's a Free World, le 27 octobre

>Tout le monde dit I love you, le 1er décembre

Liens