Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2022 1 05 /12 /décembre /2022 10:16
MYLENE DEMONGEOT : actrice et productrice française (1935-2022)

 

 

 

 

MYLENE DEMONGEOT : actrice et productrice française naît le 29 septembre 1935 à Nice où elle passe ses 4 premières années chez sa grand-mère avant que ses parents ne la rejoignent fin1939. A l’âge de 13 ans elle arrive à Paris où elle suit les cours de piano de Marguerite Long et Yves Nat puis est élève aux cours Simon et Marie Ventura. Elle pose pour des photos et paraît en 1953 dans Les enfants de l’amour de Léonide Moguy avec Jean-Claude Pascal ainsi qu’avec Robert Lamoureux dans Papa, maman, ma femme et moi de Jean-Paul Le Chanois en 1956, année où elle rencontre le photographe Henry Coste qui divorce pour l’épouser 2 ans plus tard.

Repérée par Raymond Rouleau, elle est choisie pour incarner Abigail dans Les sorcières de Salem à ses côtés avec Simone Signoret et Yves Montand en 1957 sur un scénario de Jean-Paul Sartre. Bien que de nombreux points communs semblent en faire des rivales, elle devient amie avec Brigitte Bardot avec laquelle elle partage l’amour des animaux, engagement qu’elle poursuit toute sa vie, recueillant plus tard dans sa maison de Porquerolles de nombreuses bêtes et publiant en 2009 Les animaux de ma vie.(Elle était marraine du Refuge de l’Arche à Château-Gontier-sur- Mayenne, près du lieu où elle vivait depuis 10 ans). Sa carrière se poursuit avec Une manche et la belle d’Henri Verneuil en 1957 avec Henri Vidal qu’elle retrouve l’année suivante dans Sois belle et tais-toi de Marc Allégret avec Jean-Paul Belmondo et Alain Delon. Bonjour tristesse d’Otto Preminger avec David Niven date de la même année. Elle tourne également en Italie : La bataille de Marathon de Jacques Tourneur avec Steve Reeves en 1959 où elle est Andromède, Les garçons (La notte brava) de Mauro Bolognini sur un scénario cosigné de Pier Paolo Pasolini avec Laurent Terzieff et Jean-Claude Brialy. Elle joue de nouveau avec Alain Delon dans Faibles femmes de Michel Boisrond (qui réalise en 1964 Cherchez l’idole avec Johnny Hallyday, Sylvie Vartan et Dany Saval). L’année suivante sort L’inassouvie de Dino Risi avec Vittorio de Sica et Peter Baldwin. En 1961 elle joue dans Le cavalier noir Roy Ward Baker avec Dirk Bogarde puis dans L’enlèvement des Sabines de Richard Pottier avec Roger Moore et Jean Marais. Elle est Milady de Winter dans le film en 2 parties de Bernard Borderie Les 3 mousquetaires avec Gérard Barray et Georges Descrières. Sous la direction de Michel Deville ce sont en 1963 A cause, à cause d’une femme avec Jacques Charrier et Marie Laforêt puis L’appartement des filles avec Samy Frey et Daniel Ceccaldi. Elle est Hélène, la fiancée de Jean Marais dans les 3 films d’André Hunebelle consacrés à Fantômas avec Louis de Funès (1964, 1965, 1967) et sous la direction du même réalisateur joue avec Frédéric Stafford dans Furia à Bahia pour OSS 117. Elle retrouve Jean-Paul Belmondo en 1966 pour Tendre voyou de Jean Becker.

Cette année-là, lors d’un tournage pour la télévision, Dossiers de l’agence O, elle rencontre Marc Simenon, fils de l’écrivain Georges et ils se marient (chacun ayant divorcé de son côté). Elle le seconde dans ses productions, mettant sa carrière au ralenti. Il a commencé sa carrière comme assistant réalisateur (Jean Renoir, Jean Girault, Michel Boisrond, Jean Boyer, Alexandre Astruc) avant de se consacrer à ses propres réalisations : L’assassin frappe à l’aube (Le champignon) 1970, L’explosion 1971, Par le sang des autres 1974 et Signé Furax 1981 dans lesquelles elle joue. Il meurt le 24 octobre 1999 des suites d’une chute dans un escalier.

Dans sa filmographie paraissent encore : Surprise-party de Roger Vadim en 1983 ; Tenue de soirée de Bertrand Blier en 1986 ; L’homme idéal de Xavier Gélin en 1997 ; Quai des Orfèvres d’Olivier Marchal en 2004 avec lui-même, Daniel Auteuil et Gérard Depardieu ; elle est l’épouse de Claude Brasseur dans les 3 opus de Camping de Fabien Onteniente avec Franck Dubosc (2006 ; 2010 et 2016) ; Hiner Saleen réalise en 2017 Les toits de Paris avec Michel Piccoli et Si tu meurs, je te tue. Elle est Lily dans Oscar et la dame en rose d’Henri-Emmanuel Schmitt en 2009 ; elle joue également dans Sage-femme de Martin Provost en 2017 et Maison de retraite en 2022.

A la télévision elle paraît dans des téléfilms signés de son époux Marc et d’Abder Isker, Jacques Rouffio, Gérard Jourd’hui et des épisodes de feuilletons tels que Caïn ou Capitaine Marleau. En 2021, elle apporte son témoignage dans un documentaire Fantômas démasqué. Elle participe plusieurs mois entre 2013 et 2014 à l’émission Les grosses têtes de Philippe Bouvard.

Au théâtre elle joue en 1958 dans Virage dangereux mise en scène de Raymond Rouleau. Ce seront ensuite : Gugusse de Marcel Achard en 1968, Salomé d’Oscar Wilde en 1988, Canard à l’orange de W. Douglas- Home, mis en scène par Pierre Mondy, Electre mise en scène de Raymond Gérôme en 1992, Beckett ou l’honneur de Dieu de Jean Anouilh en 2000 et Love letters de A.R. Gurney en 2017.

Elle est auteure de plusieurs livres parmi lesquels : Tiroirs secrets (2001) et la suite Mémoires de cinéma (2011) qui sont des autobiographies et Très chers escrocs en 2019 où elle raconte comment elle a été flouée de 2 millions d’euros, comme d’autres, par un conseiller financier.

En 1992, elle figure sur la liste de Bernard Tapie aux régionales dans le sud. En 2007, elle devient commandeur des Arts et des Lettres et chevalier de la Légion d’honneur en 2017.

Elle s’éteint le 1er décembre 2022 des suites d’un long combat contre un cancer du péritoine. » C’était une artiste magnifique… c’était une amie «  a déclaré Henri-Jean Servat.

......................................................................................................................................Claudine


 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du CCL, le Ciné-Club de Lamorlaye
  • : Toutes les indformations sur l'activité du Ciné-Club de lamorlaye : dates de projection des film, des sorties, des expositions, ... Des commentaires sur l'actualité du cinéma, ...
  • Contact

nombre de visiteurs

                     contactez-nous

Recherche

AGENDA 2012-2013 du CCL

 Au Foyer Culturel pour des PROJECTIONS-DEBATS le samedi à 17h30 :

>7 ans au Tibet le 29 septembre

 >It's a Free World, le 27 octobre

>Tout le monde dit I love you, le 1er décembre

Liens