Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 23:01

Le Ciné-Club de Lamorlaye

Propose  à 17h30 au Foyer Culturel

Samedi 9 Novembre 2013

Capitaine Conan

de Bertrand Tavernier (1996)

avec Philippe Torreton , Samuel Le Bihan, Bernard Le Coq, Catherine Rich

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Thème : L’action se déroule dans les Balkans qui, jusqu'en septembre 1918, sont l'un des théâtres de la guerre des tranchées. La prise du Mont Sokol, l'une des dernières grandes batailles de la guerre, précipite la reddition de la Bulgarie et offre à l'armée d'Orient, sous le commandement de Franchet d'Esperey, une vaste brèche vers le territoire austro-hongrois. Il s'agit d'une adaptation du roman homonyme Capitaine Conan de Roger Vercel.

Le réalisateur : Bertrand Tavernier, Scénariste,  Producteur et  Écrivain Français, né le 25 avril 1941 à Lyon débute comme assistant de Jean-Pierre Melville (Léon Morin, prêtre). Il se démarque des réalisateurs de sa génération par la volonté de redonner une place primordiale à une narration passée à la trappe à la fin des années 1950. Il redonne ainsi leur chance à de grands scénaristes et dialoguistes  comme Jean Aurenche et Pierre Bost . Bertrand Tavernier exprime, au gré de ses films, son aversion contre les injustices, son engagement contre la guerre, le racisme, les côtés sombres du colonialisme, la peine de mort et son combat contre les travers de nos sociétés contemporaines. Ses amitiés et fidélités professionnelles donnent aussi un ton à son cinéma : Aurenche et Bost mais aussi Alain et Philippe Sarde, Marc Perrone, Philippe Noiret, Philippe Torreton et, plus tard, Jacques Gamblin (Wikipédia).

Films notables : L'Horloger de Saint-Paul-1974, Que la fête commence...1975,  Le Juge et l'assassin-1976, Coup de torchon -1981, Un dimanche à la campagne-1984, Autour de minuit- 1986, La vie et rien d'autre-1989, L.627 -1992, L'Appât -1995, Capitaine Conan-1996,

Ça commence aujourd'hui -1999,  Histoires de vies brisées : les "double peine" de Lyon-2001

Laissez-passer-2002, Dans la brume électrique-2009, La Princesse de Montpensier-2010, Quai d’Orsay-2013

 

Roger Vercel (1894-1957) écrivain français, né à Dinan a fait ses études de lettres à la Faculté des lettres de Caen. Au début de la Première Guerre mondiale, il est brancardier sur les champs de bataille du Nord et de l'Est de la France. Il entre à Saint-Cyr dont il sort officier. Il prend part aux batailles de l'Yser, de Champagne, de la Somme. Puis, sous-lieutenant, il termine la guerre sur le front d'Orient. Après guerre, professeur de lettres au collège de Dinan, ses souvenirs de guerre lui inspirent ses premiers livres (Notre père Trajan, Léna, Capitaine Conan prix Goncourt 1934) mais c'est le monde maritime qui est au cœur de son œuvre. Il est l’auteur de nombreux romans, nouvelles et récits dont certains ont été adaptés au cinéma (Remorques-1941 Jean Grémillon, Du Guesclin-1949 Bernard de Latour, Les eaux troubles-1949 Henri Calef, Le grand pavois-1954 Jacques Pinoteau.

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 10:08

Dans le cadre de la SEMAINE DU POLAR

vendredi 18 octobre 2013 à 18h

projection au foyer culturel du film

L’Heure Zéro

de Pascal Thomas VF 2007 avec François Morel-Danielle Darrieux-Melvil Poupaud-Laura Smet-Chiara Mastroiani

* * *

Thème : La richissime Camilla rencontre, dans sa somptueuse demeure, toute sa petite famille et au-delà… terme de circonstance pour la suite de l’histoire.

Pascal Thomas est un réalisateur mais aussi un acteur, scénariste et producteur français né le 2 avril 1945 à Saint-Chartres ( Vienne). Il entre en 1965 à Paris Presse, puis au Nouveau Candide. Puis il crée un ciné-club et participe à une revue de cinéma iconoclaste. En 1967, avec le dessinateur Guy Peellaert, il monte Pravda la Survireuse, une bande dessinée qui s'inspire de Françoise Hardy. Il tournera pour Dim Dam Dom, l’émission de Daisy de Galard. En 1968, il réalise le premier film sur les Black Panthers. En 1972, il connaît un franc succès avec Les Zozos, film sur l’adolescence. Puis ce sera Pleure pas la bouche pleine en 1973 et Le chaud lapin en 1974, qui lancent Bernard Menez, Confidences pour confidences en 1979, Celles qu’on n’a pas eues en 1981 et Les maris, les femmes, les amants en 1989.

Suivront dix ans de grande pause.

En 1998 il réalise un autoportrait détourné, incarné par une femme, Catherine Frot, La Dilettante. Ensuite de 2004 à 2012 :

-  quatre adaptations de romans d’Agatha Christie, Mon petit doigt m’a dit…, Le crime est notre affaire et Associés contre le crime… avec Catherine Frot et André Dussollier et L’Heure zéro qui relancent la mode des « whodunit »,

- et des films plus secrets comme Mercredi, folle journée avec Vincent Lindon et Victoria Lafaurie en 1981, Le grand appartement avec Laetitia Casta, Pierre Arditi, et Mathieu Amalric en 2006 et Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour en 2010 avec Julien Doré et Marina Hands.

 En 2008, l’Académie française l’a honoré de son « Grand Prix du Cinéma ».

 

Défenseur de sa profession, Il va présider la Commission d’avance sur recettes ; il ajoute à la commission d’avances aux premiers films, une avance à la ultima opera. Egalement président de la Société Française des Réalisateurs de Films de 2001 à 2006, il redonne de la vigueur et toute sa force à La Quinzaine des Réalisateurs. Pour couronner un cinéaste indépendant, et l’honorer, par ses pairs, il invente Le Carrosse d’or, remis au Festival de Cannes

Partager cet article
Repost0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 22:53

Chers cinéphiles du Sud de l'Oise

Notre dernière séance a été émouvante et passionnante autour du film "L'armée des ombres" de J.P. Melville projeté dans le cadre de l'expo de l'ALMA sur le thème de la Résistance.

Nous avions assisté la veille à une conférence trés poignante d'un ancien résistant (87 ans).

Le film de Melville avec Lino Ventura, Simone Signoret, Paul Meurice, Jean-Pierre Cassel était remarquable par son rythme, par ses silences, par ses couleurs, sa musique qui  évoquaient la pesanteur de ces années d'occupation, les souffrances par le froid, la faim, l'angoisse, l'incertitude, la nuit et parfois la mort.

Ce film est un hommage à ceux qui ont oeuvré pour que nous demeurions libres. La vingtaine de spéctateurs présents a pu ensuite débattre comme il se devait sur ce thème et poser la question : comment cela a-t-il pu arriver? Responsabilité des chefs, responsabilité de chacun ? Peur ou rejet de l'autre? Autant de question qui restent d'actualité. Depuis le début des âges, l'homme reste homme, c'est ce qui fait tantôt son malheur, tantôt sa grandeur...

J'en profite pour vous annoncer une AG début Juillet (serez-vous disponibles?)

ET aussi pour vous rappeler que notre club collectionne les Affiches de Cinéma, donc si vous en trouvez dans les brocantes ou auprés de vos salles de cinéma, merci de penser au Ciné Club  qui a réalisé une belle expo cette année grace à une vingtaine d'affiches offertes par un généreux donateur.

ET, Souvenez-vous que l'Atelier vidéo fonctionne sur inscription à mth.moula@orange.fr les 2 éme et 4 éme samedi du mois de 11h à 12h

Enfin si vous allez voir un film : faites nous part de vos remarques , nous les publierons sur notre blog.

Trés cordialement votre

Hervé Moula et le bureau du CCL

Partager cet article
Repost0
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 11:19

Dans le cadre des manifestations organisées du 11 au 14 mai par l'ALMA pour la commémoration de la Résistance

Le Ciné Club de Lamorlaye

propose au foyer culturel à 16 h

Dimanche 12 Mai 2013

L'Armée des ombres

de Jean-Pierre Melville  1969

avec

Lino Ventura, Simone Signoret, Paul Meurisse & Jean-Pierre Cassel

 

Thème : 1942, en France occupée, arrêté pour « pensées gaullistes », un ingénieur qui dirige un réseau de résistants, s'échappe lors d'un transfert vers la Gestapo parisienne. Mais les arrestations des membres de son réseau se suivent, et les tentatives de libération ne sont pas toutes fructueuses.       Melville suit assez fidèlement le roman de Joseph Kessel, écrit en 1943, mais ajoute quelques détails de ses propres souvenirs de résistant. Des références claires sont faites à des figures du réseau Cohors-Asturies (Jean Gosset, René Iché) et du réseau la confrérie Notre-Dame (notamment le colonel Remy : Gilbert Renault) ainsi qu'à d'autres grandes figures de la Résistance.

Jean-Pierre Melville(1917-1973) de son vrai nom Jean-Pierre Grumbach, né dans une famille  alsacienne à Paris, est un réalisateur français. Durant la guerre, il part rejoindre la France libre à Londres en 1942, et prend le pseudonyme de « Melville » en hommage à l'auteur de Moby Dick, Herman Melville. Après la Guerre, qu'il revendique avoir faite dans la résistance, puis en participant au débarquement en Provence et à la bataille du mont Cassin. Il devient son propre producteur  et réalise,  son premier film : Le Silence de la mer, adaptation très littéraire de Vercors. En 1955, il crée ses studios, les studios Jenner, dans le XIIIe arrondissement de Paris. Il y produit ses films jusqu'au 29 juin 1967 lorsqu'un incendie détruit les studios alors qu'il tourne Le Samouraï. Obsessionnel, il persiste à rester dans ses studios où il monte L'Armée des ombres. À la fois jovial et frigorifique, Jean-Pierre Melville, Melville siégea à la Commission de classification des œuvres cinématographiques et pourchassa toutes manifestations de la pornographie au cinéma. Il aimait se composer un personnage avec stetson et lunettes noires évoquant une Amérique rêvée

Ses films, dominés par la solitude, l'échec et la mort, sont devenus pour la plupart des classiques du cinéma français : les trois films qui forment une trilogie sur la France de l'Occupation (Le Silence de la mer, Léon Morin, prêtre et L'Armée des ombres) et les films d’hommes (Le Doulos, Le Deuxième Souffle, Le Samouraï, Un Flic et Le Cercle rouge)                                                                       

D’autres Films sur la résistance : La Bataille du rail  de René Clément , Paris brule-t-il de René Clément, Un condamné à mort s'est échappé de Robert Bresson, Le Train de John Frankenheimer, Lucie Aubrac de Claude Berri, Le Père tranquille de René Clément, Le Franc-tireur de Jean-Max Causse, Roger Taverne, Marie-Octobre de Julien Duvivier, La Ligne de démarcation de Claude Chabrol

Partager cet article
Repost0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 15:38

chers cinéphiles

nous vous proposons une sortie-ciné demain matin

Dimanche 28/04 à 11h

pour le film

L'Artiste et son modèle (El artista y la modelo). 2012.

de Fernando Trueba.

avec Jean Rochefort, Aida Folch.

qui passe au cinéma Elysées à Chantilly

Rendez-vous devant le cinéma à 10h50

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 23:59

      le ciné-club de lamorlaye

propose 

 samedi 6 & dimanche 7 avril 2013

au foyer culturel

 

de 10h à 18h - entrée libre

  

sa 8ème exposition d'affiches de cinéma

 

Le Cinéma S' Affiche – 2013

 

PARIS

VILLE LUMIERE

 

      avec

projection du film

Alice de Woody Allen

samedi 06 avril à 17h30

et

ateliers montage-vidéo

samedi 06/04 & dimanche 07/04 : 11h -12h30

 

merci aux bonnes volontés qui nous assisteront pour installer / démonter etassurer les permanences pendant ces 2 jours (me le signaler par retour e-mail)                                                                                       Bon WE !                                                                 Cordialement,  Hervé MOULA

Partager cet article
Repost0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 17:52

 

Samedi 9 Mars 2013

 Film à 17h30

The..Navigators de Ken Loach

avec  Dean Andrews  - Thomas Craig  -  Joe Duttine 

 GB  -  Couleur -  96 minutes 

Thème : un groupe de cheminots très liés entre eux affrontent la privatisation de leur dépôt de chemin de fer. Le film fut inspiré par l'échec de la Connex South Central et de la Connex South Eastern.

Le réalisateur : né en 1936 Ken Loach a suivi des études de droit au St Peter's College à Oxford. Il fait ses débuts au théâtre puis en 1962 entre dans le monde de la télévision où il  marque son entrée par des docu-dramas, notamment Cathy Come Home (1966) à forte connotation sociale.

Le style « Loach » : tenant particulier du réalisme, il veille à ce que les liens entre les acteurs soient naturels au point où quelques scènes semblent ne pas avoir été scénarisées. Il préfère le talent d'inconnus qui ont vécu l'expérience réelle de la vie des personnages qu2001'ils incarnent.

ET AUSSI

La séance Atelier Vidéo :

Samedi 09 mars 2013 à partir de 16h au foyer culturel

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 12:51

Chers amis et amies Cinéphiles

Une ambiguité apparaît dans le dernier Bulletin Municipal

Comme prévu la séance de projection est bien

le samedi 9 février à 17 h30

pour les Portes de la Nuit de Marcel CARNE

 

Le Ciné Club accueille les adhérents intéressés par l'Atelier Vidéo à partir de 16h30 au même endroit

mais la séance de projection est maintenue à 17h30

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 20:58

Chers amis (es) cinéphiles

Bonne Année 2013 et Meilleurs Voeux

Voici le programme du Cine-Club pour ce trimestre :

Samedi 9 février 2013

Les Portes de la nuit de Marcel Carné

avec Nathalie Nattier,Yves Montand, Serge Reggiani, Pierre Brasseur,

Thème : À la fin de la Seconde Guerre mondiale rencontre entre  un  résistant et l'épouse d' un collaborateur.

Samedi 9 mars 2013

The navigators de Ken Loach

avec Dean Andrews, Thomas Craig,  Joe Duttine

Thème : Les cheminots anglais et la privatisation de British Rail

Samedi 6 avril 2013

Alice de Woody Allen

avec Mia Farrow, William, HurtJoe Mantegna

Thème : Une Alice au pays des merveilles revisitée. L'un des meilleurs Woody Allen

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 00:01

BONNE ANNEE

BONNE SANTE

MEILLEURS VOEUX

POUR 2013

A TOUTES ET TOUS NOS AMIS CINEPHILES

ET A CEUX QUI LEUR SONT CHERS

QUE L'ANNEE ENTIERE VOUS SOIT DOUCE ET LEGERE

ET QUE LE CINEMA

COMME

LA MUSIQUE

ADOUCISSE LES MOEURS

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog du CCL, le Ciné-Club de Lamorlaye
  • : Toutes les indformations sur l'activité du Ciné-Club de lamorlaye : dates de projection des film, des sorties, des expositions, ... Des commentaires sur l'actualité du cinéma, ...
  • Contact

nombre de visiteurs

                     contactez-nous

Recherche

AGENDA 2012-2013 du CCL

 Au Foyer Culturel pour des PROJECTIONS-DEBATS le samedi à 17h30 :

>7 ans au Tibet le 29 septembre

 >It's a Free World, le 27 octobre

>Tout le monde dit I love you, le 1er décembre

Liens